15 avril 2007

Muchacho (Lepage)

Les livres, ce n'était pas assez... Etant une grande dévoreuse de Bandes Dessinées également, j'ai agrandi le cercle de ce que je voulais vous faire découvrir.

Muchacho est une BD en deux tomes, d'Emmanuel Lepage (Névé, La Terre sans mal)

Résumé
C’est la passion qui anime Muchacho, récit de la destinée complexe et mouvementée d’un jeune peintre séminariste. Passion picturale d’un « fils de », Gabriel, prénom et visage d’ange, qui est envoyé à San Juan, village de montagne, pour peindre la Passion du Christ. Passion amoureuse du jeune homme qui s’éveille à la sensualité, qui peine à trouver sa véritable âme, qui la sent osciller, hésiter, dévier, sans savoir ce vers quoi il avance et ce à quoi il aspire. Passion révolutionnaire enfin, et histoire de violence lorsque le jeune séminariste rejoint un groupe de sandinistes dans la forêt. C’est le récit d’un changement : enfant sage, protégé par les siens, par les pères, Gabriel doit faire des choix. Des choix qui le portent toujours vers la violence, vers l’incompréhension, et parfois vers l’amour.
muchacho01muchacho_02

Mon avis :
Magnifique ! On ne sort pas indemne de ce tourbillon de couleurs et d’émotions ! Complètement absorbé par le personnage de Gabriel, ses doutes et ses choix, on n’en ressent que plus ses faiblesses et ses peurs. Dans Muchacho, on ne parle que s’il le faut vraiment, et les planches sans dialogues renforcent cette idée que parfois les mots sont inutiles. Les couleurs somptueuses et le dessin réalistes parlent d’eux mêmes : dans le second tome, la forêt tropicale, son climat et sa végétation hostile sont palpables à travers les pages, comme un enfer dans lequel le petit groupe de guérilleros avance.
Je garde un souvenir particulier de deux pages magnifiques qui se complètent parfaitement : la première dans les tons ors se termine par des ombres bleutés, et la seconde, dans les tons bleus, commencent avec quelques touches d’or… C’est comme si l’histoire s’était arrêtée et on savoure toute la beauté du dessin dans un moment clé de la vie du héros.

Posté par Crokme à 19:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Muchacho (Lepage)

    Très interesant, merci en tout cas pour le comment de l'autre fois.
    Ca fait plaisir.

    Posté par Mr choubi, 06 août 2007 à 12:40 | | Répondre
Nouveau commentaire